Qui sommes-nous?

À propos de l'ACRST…
Quelques renseignements :

  • association à but non lucratif regroupant des chercheurs canadiens dont le travail consiste d'abord à étudier la prévention ainsi que la gestion de la mauvaise santé, de l'invalidité et des blessures liées aux activités et aux environnements de travail.
  • Créée le 12 janvier 2001 à Montreal, Québec

Quel est le but de l'association?

La mission de l'association est d' :

  • Accroître et promouvoir la recherche sur la santé, la sécurité, et le bien-être au travail au Canada, et recommander des façons de modifier les activités et les environnements professionnels pour améliorer la santé, la sécurité et le bien-être des Canadiens.

Qui peut devenir membre?

  • Peut devenir membre quiconque se définit comme chercheur en santé au travail au Canada.

Quelle est l'utilité de l'Association?

Les Canadiens consacrent la majeure partie de leur vie adulte au travail. Par conséquent, les incapacités et les affections en rapport avec les activités professionnelles peuvent avoir un impact important, tant sur les individus que sur l'ensemble de la société canadienne. En 1998, 377 000 travailleurs canadiens ont été indemnisés pour des blessures et des maladies liées au travail, et des éléments probants tendent à démontrer qu'il ne s'agit que de la pointe de l'iceberg en ce qui concerne les maladies liées au travail. Santé Canada estime que le coût annuel engagé pour compenser la perte de productivité attribuée à l'invalidité de courte et de longue durées, ainsi qu'à la mortalité prématurée, dépasse les 44 milliards $ (Santé Canada - Le fardeau économique de la maladie au Canada, 1993). Les estimations établies par d'autres sources suggèrent que la moitié de ce montant est directement liée aux maladies et blessures en relation avec le travail.

La nature du travail a évolué considérablement au cours des dernières décennies, et il est donc nécessaire de considérer de nouvelles approches pour maintenir et promouvoir le bien-être de la population active au Canada. Les stresseurs physiques et émotionnels et les changements apportés à l'organisation du travail se sont ajoutés aux agents chimiques et biologiques, à titre de facteurs exigeant une urgente attention en matière de recherche et de réglementation.

Les études sur la santé et le bien-être en milieu de travail sont menées tant à l'échelle micro que macro, variant de recherches biomédicales fondamentales sur les effets toxiques d'agents chimiques, biologiques et physiques, jusqu'à des aspects de l'organisation et de la gestion du travail, et de leurs répercussions sur la santé. De plus, des recherches en prévention et en réadaptation sont entreprises dans des domaines comme l'ingénierie, la gestion, l'ergonomie, le droit, la psychologie et les sciences sociales, ainsi que les disciplines de santé plus traditionnelles.
En résumé, les études sur la santé, la sécurité et le bien-être en milieu de travail s'appliquent à la gamme complète des environnements physiques et sociaux où nous exerçons nos activités professionnelles, ainsi qu'à l'évaluation des mesures prises en vue de prévenir ou de réduire les effets potentiellement nuisibles du travail sur la santé. Pourtant, la recherche et les chercheurs du domaine de la santé ne font pas beaucoup de vagues au Canada, et jusqu'à tout récemment, ils n'étaient pas encore représentés à l'échelle nationale.

L'Association canadienne de la recherche en santé et sécurité au travail a été fondée à Montréal, le 12 janvier 2001, pour combler cette lacune en offrant une tribune libre à l'intention des chercheurs, et pour formuler des conseils partout au pays sur les stratégies à élaborer dans le but de prévenir les lésions professionnelles et de promouvoir la recherche en santé au travail.

Ce site est mis à jour par l'Institute for Work & Health. Veuillez contacter le webmaster en cas de problème avec ce site.